Jul
03

L’INVENTION DE BRUXELLES 1998

Un projet dans le cadre de Bruxelles 2000

une invitation

Vous etes peut-etre comme le voyageur qui reçu un message de quelqu’un d’inconnu. Cet inconnu vous parle de quelque chose qui a eu lieu, d’un “cataclysme”. Ce “cataclysme” que l’inconnu évoque vous parait incompréhensible, et vous souhaitez trouver des traces dans la ville de ce qui a pu se produire. Peut-etre que rien n’a eu lieu, peut-tre que ce “cataclysme” est en train de se passer et on ne s’en rend pas compte.
Vous disposez de noms, d’adresses, de lieux, des messages que l’inconnu vous a envoyé. Des indices qui paraissent parfois indéchiffrables. C’est avec ça que vous commencez le voyage.
La

Jun
12

EN VIE ET OÙ ÇA /IN VITA E DOVE – un blog

Un blog : http://giovannicioni.tumblr.com/

Frammenti, appunti, voci, immagini, per un film che non ho fatto, non ancora, che è iniziato e si prosegue. Exagérément Matin Bleu. Bruxelles, anni novanta. In tutti i film ci sono i film che non abbiamo fatto. Poi c’è la vita. Essere in vita, dove.

Fragments, notes, voix, images, pour un film que je n’ai pas fait, pas encore, qui a commencé et se poursuit. Exagérément Matin Bleu. Bruxelles, années 90. Dans tous les films il y a les films qu’on n’a pas fait. Puis il y a la vie. Etre en vie, où ça.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

In un certo senso c’è la consapevolezza che tutti i temi che puoi trattare

Oct
17

La Rumeur du Monde

La Rumeur du Monde, une série de “Films muets a écouter” / una serie di “Films muti da ascoltare”, Bruxelles, 1990-1996
Fino alla fine, poi si ricomincia. Fino alla fine di un rullo super8, 3 minuti di un traveling in taxi-scooter a Bombay.
Fino alla fine, un uomo si sveglia su una spiaggia, in un film muto, come se tutto dovesse cominciare. Questa scena fa parte di una serie di “film muti da ascoltare” che feci negli anni novanta. Ascoltare nel silenzio della proiezione la RUMEUR DU MONDE, il brusìo, le voci lontane, indistinte, del mondo che puoi solo immaginare.

Older posts «