«

»

Nov
11

A propos de PER ULISSE

“(…)Nous sommes tous des Ulysse en puissance, et c’est cela sans doute qui explique l’étonnante construction de Pour Ulysse. Et c’est ici sans doute qu’il faut rendre hommage à l’art et la maîtrise de Giovanni Cioni. Car s’il parvient à nous entraîner à rejoindre ceux qui parcourent et habitent son Ithaque imaginaire, c’est grâce à une écriture qui tient du tour de force.Ce qui importe pour lui est ce mouvement qui d’ici à là-bas, nous emporte et nous ramène, ce sens du voyage et de son nécessaire retour. Alors, il va donner à son film ce lent balancement du flux et du reflux, cette pulsion souterraine de la mer qui revient sans cesse nous poser la question du rivage et dont la volte syncopée va rythmer tout le film.

Pour Giovanni Cioni, chaque séquence de Pour Ulysse demande qu’on la quitte pour mieux y revenir mais autrement, comme chargé davantage de présence. C’est pourquoi il va fragmenter son film par des noirs plus ou moins longs, survenant au gré des séquences comme une suspension du temps, une absence de mouvement, un trou noir. Et là, dans cette sorte d’évanouissement, il inscrit et mélanger les phrases de l’Odyssée et les mots de ceux qui lui parlent en une parole unique qui va résonner tout au long du film.

Et ce qui semblait éclaté comme un miroir brisé dont l’image nous échappe, va se recomposer et faire sens, chaque fragment renvoyant à tous les autres en une mosaïque dont nous faisons alors chacun partie. Ainsi, la personne filmée ne sera plus jamais seule. Autour d’elle, d’autres parlent, bougent, ne sont jamais loin, dans le champ, hors du champ et ce qui les lie, les tient ensemble, n’est pas une certaine idée de l’altruisme, mais l’évidence d’un possible devenir commun. Pour Ulysse est un film rare et important (…)”

Lire la suite de cette belle lecture de Per Ulisse par Philippe Simon: http://www.cinergie.be/webzine/pour_ulysse_de_giovanni_cioni

(…)Teatro estremo della vita, il cinema di Giovanni Cioni ignora ogni problematica della ragione contro la non-ragione. Qui non ci sono spiegazioni, non c’è un resoconto, ma una esperienza da vivere che è dell’ordine del sensibile e della scoperta. Siamo tutti degli Ulisse in potenza ed è questo senza dubbio che spiega la stupefacente costruzione di Per Ulisse. Ed è qui senza dubbio che bisogna rendere omaggio all’arte e alla maestria di Giovanni Cioni.

leggi seguito pag. 2



Pages: 1 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.